Parution de l’ouvrage collectif « Crises de gouvernementalité en Afrique post Guerre froide »

 

Faisant suite au colloque Les visages de la « gouvernementalité » d’une Afrique-post guerre froide en crise qui s’est déroulé mi-2016 à l’ULB, un ouvrage collectif vient de paraitre chez Academia L’Harmattan.

Dirigé par Japeth A. Anafak et Achille E. Bella, il s’intitule « Crises de gouvernementalité en Afrique post Guerre froide ».

 

Résumé:

Cet ouvrage est le résultat d’une double action de collaboration scientifique et de vulgarisation de la recherche par un colloque. Il traite de façon pluridisciplinaire les questions majeures et actuelles de l’Afrique. Il revisite le processus de crises politiques, socioculturelles et économiques des États en Afrique post Guerre froide et tente d’y apporter les solutions endogènes. L’ouvrage fait ensuite le lien entre la faillite de certains États et les crises liées aux tensions religieuses, aux mouvements migratoires, aux changements climatiques et au positionnement de l’Afrique face aux questions géopolitiques en lien avec la reconfiguration de la notion de puissance depuis la fin de la Guerre froide. Il s’inscrit dans un projet plus large et en cours par ses auteurs, de réécriture endogène de sciences sociales africaines.

 

Pour ma part, mon chapitre s’intitule : La montée en puissance de la Chine en Afrique depuis 1949 : un enjeu géopolitique africain

 

Pages de couverture à télécharger

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *