Publications

 

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "journaliste dessin"

Accès aux publications sur ma Dropbox

 

Accès à la thèse sur HAL, archives ouvertes (plus de 6 000 téléchargements !)

 

 

Ouvrage (auteur)                      1                Ouvrage (direction)                2

Revues à comité de lecture     9                Chapitres                               10

Revues non classées              4                Actes                                      3

Rapport                                    1                Autres publications                10

 

 

Publications (normes APA)

 

Ouvrages (auteur unique)

[1]       Aurégan, X. (2016). Géopolitique de la Chine en Côte d’Ivoire. Paris : Riveneuve Éditions.

 

Ouvrages (direction)

[2]       Aurégan, X. et Quagliariello, C. (dir.). (2014). Local, global et nouvelles frontières–Journées d’étude de l’École doctorale Sciences sociales. Saint-Denis : Université Paris 8, Travaux et documents, n° 59.

[1]       Aurégan, X. et Wintgens, S. (dir.). (2018). Présences chinoises en Afrique et en Amérique latine : une coopération Sud-Sud ?. Louvain-la-Neuve : Academia L’Harmattan, Collection Science politique (à paraitre).

 

Articles dans des revues scientifiques à comité de lecture

[9]       Aurégan, X. (2018). Vers une nouvelle géographie du football : l’investissement chinois dans le ballon rond, Géographie et cultures, 104, 57-76.

[8]       Aurégan, X. (2018). Les centres de démonstration agricoles chinois en Afrique : étude de cas en Côte d’Ivoire, Les Cahiers d’Outre-Mer (Géopolitique du boom rizicole), 16 p. (accepté, à p. 2018).

[7]       Aurégan, X. (2017). Les investissements publics chinois dans les filières agricoles ivoiriennes. Cahiers Agricultures, 26 (1), 9 p.

[6]       Aurégan, X. (2016). The Millennium Development Goals and Chinese involvement in French-speaking West Africa: which contributions for which issues?. African Geographical Review, Special Issue: From MDGs to SDGs: Africa in the Post-2015 Development Agenda. A Geographical Perspective, 16 p.

[5]       Aurégan, X. (2016). Les interventions chinoises en Côte d’Ivoire: aide, investissements et migrants-investisseurs. Autrepart, 76, 89-108.

[4]       Aurégan, X. (2016). Temps et non-temps des relations sino-africaines. Géoéconomie, 81, 177-195.

[3]       Aurégan, X. (2013). Représentations, « intégrations » et organisations : les enjeux des dynamiques migratoires chinoises à Abidjan (Côte d’Ivoire). Monde Chinois, 33, 55-66.

[2]       Aurégan, X. (2013). La Chine, d’un État honni à incontournable en Côte d’Ivoire. Croisements, 3, 86-111.

[1]       Aurégan, X. (2011). Le Burkina Faso et les « deux Chines ». Outre-Terre, 30, 381-390.

 

Chapitres d’ouvrages

[10]       Aurégan, X. (2018). Les quatre temps de la Chine en Afrique. In : X. Aurégan et S. Wintgens (dir.), Présences chinoises en Afrique et en Amérique latine : une coopération Sud-Sud ?. Louvain-la-Neuve : Academia L’Harmattan, Collection Science politique (à paraître).

[9]       Aurégan, X. (2018). La montée en puissance de la Chine en Afrique depuis 1949 : un enjeu géopolitique africain. In : J.-A. Anaphak et A.-E. Bella (dir.), Crises de gouvernementalité en Afrique post-guerre froide-Une perspective pluridisciplinaire. Paris : L’Harmattan, 309-324.

[8]       Aurégan, X. (2017). Géopolitique des relations sino-africaines. In : G. Ferréol (dir.), L’Afrique face aux pays émergents: vers des relations renouvelées?. Paris : L’Harmattan, 177-192.

[7]       Aurégan, X. (2017). Les dynamiques des relations entre la Chine et l’Afrique, du Sahel et du Sahara à la Méditerranée. In : J. Andrieu (dir.), L’Afrique : du Sahel et du Sahara à la Méditerranée. Paris : Ellipses, 195-206.

[6]      Aurégan, X. (2017).  Quel nouveau partenariat sino-africain ? Défis, enjeux et études de cas. In : R. Eppreh-Buttet (dir.), Géopolitique d’un quatuor : la France, les États-Unis, la Chine et l’Afrique. Paris : Espérance, 179-201.

[5]       Aurégan, X. (2017). The Millennium Development Goals and Chinese involvement in French-speaking West Africa: which contributions for which issues?. In : C. D’Alessandro, C. et L. Zulu (dir.), Africa in the Post-2015 Development Agenda. A Geographical Perspective. Londres : Routledge, 210-227.

[4]       Aurégan, X. et Sihe, N. (2015). Notice « Côte d’Ivoire ». In : G. Simon (dir.), Dictionnaire des migrations internationales-Approche géohistorique. Paris : Armand Colin, 438-443.

[3]       Aurégan, X. (2015). Le XVIIIème Congrès ou le temps de la nécessaire maturité chinoise en Afrique. In : B. Courmont, É. Mottet et F. Lasserre (dir.), La Chine et le Monde. Quelles nouvelles relations, quels nouveaux paradigmes? ». Québec : Presses de l’Université du Québec, 249-269.

[2]      Aurégan, X. et Quagliariello, C. (2014).  Introduction. In : X. Aurégan et C. Quagliariello (dir.), Local, global et nouvelles frontières–Journées d’étude de l’École doctorale Sciences sociales. Saint-Denis : Université Paris 8, Travaux et documents, n° 59, 11-24.

[1]       Aurégan, X. (2014). Analyse économique de la présence chinoise en Afrique de l’Ouest francophone. In : X. Aurégan et C. Quagliariello (dir.), Local, global et nouvelles frontières–Journées d’étude de l’École doctorale Sciences sociales, Saint-Denis : Université Paris 8, Travaux et documents, n° 59, 25-47.

 

Articles dans des revues à comité de lecture non classées

[4]       Aurégan, X. (2017). L’avenir de l’Afrique s’écrit-il en Asie ?. Asia Focus, 37, 16 p. Repéré à http://guides.bib.umontreal.ca/disciplines/20-Citer-selon-les-normes-de-l-APA?tab=108

[3]       Aurégan, X. (2017). Vers une nation du football : modalités, enjeux et perspectives des investissements footballistiques chinois. Asia Focus, 33, 27 p. Repéré à http://www.iris-france.org/wp-content/uploads/2017/06/Asia-focus-33-Foot-chinois.pdf

[2]       Aurégan, X. (2017). Taïwan en Afrique : un anachronisme en voie de résorption ?. Asia Focus, 27, 29 p. Repéré à http://www.iris-france.org/wp-content/uploads/2017/04/Asia-Focus-27-Taiwan-en-Afrique-avril-2017.pdf

[1]       Aurégan, X. (2015). Les intermédiaires de la Chine à Abidjan. Bulletin du CQEG, 2, 2-6. Repéré à http://www.cms.fss.ulaval.ca/recherche/upload/hei/fichiers/regards_geopolitiques_vol1no2automne2015.pdf

 

Autres publications – Valorisation de la recherche

[10]     Aurégan, X. (2018). Côte d’Ivoire : le bilan inquiétant du « système Ouattara ». Diplomatie, 93, 18-23.

[9]       Aurégan, X. (2018). La lutte contre Boko Haram : définition, limites et perspectives. Esprit-RI, ILERI. Repéré à http://www.esprit-ri.fr/la-lutte-contre-boko-haram-definition-limites-et-perspectives/

[8]       Aurégan, X. (2018). Djibouti, porte d’entrée africaine des Nouvelles routes de la Soie. Diplomatie, 90, 52-53.

[7]       Aurégan, X. (2017). Chine-Afrique: ambivalences, présence et activité. Diploweb et Cassini, 3 p. Repéré à https://www.diploweb.com/Chine-Afrique-ambivalences.html

[6]       Aurégan, X. (2016). Les États africains doivent définir une politique chinoise. Chine Magazine, article épistolaire, parties 1 et 2. Repéré à https://www.chine-magazine.com/etats-africains-doivent-definir-politique-chinoise/ et https://www.chine-magazine.com/chine-defend-interets-partout-monde/

[5]       Aurégan, X. (2015). « Les enjeux du Forum de coopération Chine-Afrique. Diploweb, 6 p. Repéré à https://www.diploweb.com/FOCAC-Les-enjeux-du-Forum-de.html

[4]       Aurégan, X. (2015). Géopolitique de la Chine en Côte d’Ivoire. La puissance chinoise à l’école ivoirienne et africaine. Carnets de soutenances-Carnets de géographes, 3 p. Repéré à http://www.carnetsdegeographes.org/carnets_soutenances/sout_07_01_Auregan.php

[3]       Aurégan, X. (2012). La communauté libanaise en Afrique de l’Ouest (première et seconde partie). Diploweb, 13 p. Repéré à https://www.diploweb.com/Communaute-libanaise-en-Afrique-de.html et https://www.diploweb.com/La-communaute-libanaise-en-Afrique.html

[2]       Aurégan, X. (2012). Les « communautés » chinoises en Côte d’Ivoire : analyse comparative de l’hétérogénéité des acteurs, de leur intégration et des territoires en Afrique de l’Ouest. Institut français de Géopolitique-Paris 8, Working Paper, 26 p. Repéré à https://geopolitique.hypotheses.org/122

[1]       Aurégan, X. (2011). La Chine en Côte d’Ivoire : le double jeu. Diploweb, 6 p. Repéré à https://www.diploweb.com/La-Chine-en-Cote-d-Ivoire-le.html

 

Actes de colloques

[3]        Aurégan, X. (2018). De la diversité des interventions agricoles chinoises en Afrique : modalités et enjeux à partir du cas ivoirien. Les Cahiers de l’Association Tiers-Monde, 33, 119-127. Repéré à http://www.mondesendeveloppement.eu/medias/files/atm-cahier-33-2018.pdf

[2]       Aurégan, X. (2013). La Chine et l’Afrique de l’Ouest : des relations hétérogènes (poster scientifique). FIG 2013, Saint-Dié-des-Vosges. Repéré à http://www.reseau-canope.fr/fig-st-die/2013/approches-scientifiques/expositions-scientifiques/posters-scientifiques/poster/article/la-chine-et-lafrique-de-louest-des-relations-heterogenes.html

[1]        Aurégan, X. (2012). Analyse économique de la Chine en Afrique de l’Ouest. Les Cahiers de l’Association Tiers-Monde, 27, 95-108. Repéré à http://www.mondesendeveloppement.eu/medias/files/c27.pdf

 

Rapport de recherche

[1]       Aurégan, X. (2016). Analyse des interventions de la Chine dans le secteur agricole en Côte d’Ivoire (Rapport d’étude CTA-CIRAD). Bruxelles-Paris : CIRAD-CTA, 79 p.