Le siège de l’Union africaine espionné par Pékin (Le Monde)

 

 

A Addis-Abeba, le siège de l’Union africaine espionné par Pékin

Il y a un an, les informaticiens du bâtiment, construit en 2012 par les Chinois, ont découvert que l’intégralité du contenu de ses serveurs était transférée à Shanghaï.

http://www.lemonde.fr/afrique/reactions/2018/01/26/a-addis-abeba-le-siege-de-l-union-africaine-espionne-par-les-chinois_5247521_3212.html

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *